Dès 2022, le malus au poids sera mis en place, en plus du malus écologique.

On vous explique tout.

Le malus au poids sera l’une des grandes nouveautés de l’année 2022 et prendra effet à compter du 1er janvier prochain. C’est donc bientôt !

Quelles sont les règles le concernant ? Comment le calculer ?

A compter du 1er janvier 2022, tous les véhicules particuliers neufs dont le poids est supérieur à 1 800 kg devront s’acquitter d’une taxe.

Dit de manière plus simple, pour chaque kilo supplémentaire à 1 800 kg, vous devrez le multiplier par 10. Par exemple, le propriétaire d’une voiture pesant 1 810 kg devra payer 100€ (10 kg x 10).

Ce malus poids ne sera en revanche pas appliqué aux véhicules utilitaires, seulement aux véhicules particuliers de catégorie M1 et N1. De plus, ne sont concernés que les véhicules neufs immatriculés pour la première fois en France ainsi que les véhicules d'occasions importés et immatriculés en France pour la première fois, et ce, à partir du 1er janvier prochain.

Les véhicules électriques ou roulant à l'hydrogène, ainsi que les modèles hybrides sont également exonérés de cette taxe.

Le malus poids cumulable avec le malus CO2.

Une des mauvaises nouvelles, c'est que ce malus au poids est cumulable avec le malus CO2 dont le montant grimpe en 2022 pour atteindre les 40 000€ maximum. Mais il y a une limite : impossible de dépasser la barre des 40 000€, même en additionnant les deux. Le gouvernement a décidé plafonner le cumul des deux taxes, qui ne peuvent dépasser le seuil maximal du malus CO2. Ce sera 40 000 € en 2022.

En résumé :

  • A partir de quand le malus au poids sera-t-il appliqué ? Le 1er janvier 2022
  • A partir de quel poids le malus prend effet ? 1 800 kg
  • Comment savoir quel est le poids de mon véhicule ? Il est indiqué à la case G de votre certificat d'immatriculation.
  • A combien s'élève le malus au poids ? Le montant est de 10 €/kg à partir de 1 800 kg.
  • Y a-t-il une limite ? La taxe est plafonnée à 40 000 € en additionnant le malus au poids et le malus CO2.
  • Certaines voitures échappent-elles au malus au poids ? Oui, les véhicules électriques et à hydrogène ainsi que les modèles hybrides rechargeables dont l'autonomie en mode zéro émission en ville est supérieure à 50 km.